vendredi 5 janvier 2018

L'armée américaine est la plus grande organisation terroriste du monde



Le gouvernement américain n'hésite pas à qualifier de "groupe terroriste" toute organisation anti-impérialiste, à catégoriser les pays qui s'opposent à lui comme "État Voyou" et à imposer des sanctions contre ceux qui ne respectent pas son modèle politique corrompu [1] , développement social et culturel.
Mais qui était le seul gouvernement dans l'histoire à utiliser des armes nucléaires pour "tuer" des civils afin de terroriser tout le globe terrestre? Quel pays a envahi ou bombardé des pays étrangers qui ne représentent aucune menace ou ne l'ont pas attaqué? Quel pays a dépensé des milliards pendant des décennies pour financer des "révolutions bidons", des coups et des attaques terroristes contre des pays décrétés comme ennemis alors qu'ils n'ont jamais attaqué les États-Unis ?
Qui a créé Al-Qaïda? Qui est derrière l'émergence d'ISIS/Daech ?
Qui a utilisé l'agent Orange et Napalm au Vietnam ?  
Qui a utilisé des armes chimiques et de l'uranium appauvri en Irak ?  
Qui a effectué un bombardement de saturation en Corée du Nord jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun bâtiment ?
Qui kidnappe des civils nationaux et étrangers pour les emprisonner et les torturer dans des prisons secrètes, sans droit à une défense ou même un avocat?  
Qui tue les civils  par des drones sans procès?
Oui, l'EI, le Front Al-Nosra, Al-Qaïda et plusieurs autres groupes sont des terroristes. Mais la plus grande organisation terroriste du monde est les États-Unis, son gouvernement et ses forces armées.
Surtout si nous prenons le terrorisme dans sa définition la plus étymologique, comme la propagation de la terreur parmi les civils "ennemis" à travers des attaques généralisées contre eux, dans le but de déstabiliser les populations "ennemies" et d'affaiblir leur soutien à leurs gouvernements respectifs.
Les États-Unis ont utilisé cette tactique dans toutes leurs interventions militaires pendant des décennies, et ils sont devenus partie intégrante de la doctrine militaire officielle des États-Unis sous le nom de Shock and Awe - appliqué, par exemple, en Irak. Et comment une doctrine militaire peut-elle être comprise, littéralement et ouvertement, dans la «terreur», mais comme un terrorisme d'État?
Il est impossible de comprendre la scène internationale contemporaine sans avoir cela en tête. Assad a montré la voie: combattre le terrorisme, c'est combattre l'Amérique, ses intérêts et ses agents.
Drogue et terrorisme


Nous avons  démontré, dans plusieurs articles,  que drogue et terrorisme  sont intimement liés. Ceci est encore plus flagrant avec l'armée américaine, et sa culture de la drogue en Afghanistan. 
Dans : Le butin de guerre: le commerce d’héroïne de plusieurs milliards de dollars en Afghanistan, nous avons vu qu'il y avait 189,000 utilisateurs d’héroïne aux États-Unis en 2001, avant l’invasion de l’Afghanistan par les États-Unis et l’OTAN. En 2016, ce nombre s’élevait à 4,5 millions (2,5 millions d’héroïnomanes et 2 millions d’utilisateurs occasionnels). Les décès dû à l’héroïne sont passés de 1779 en 2001 à 10,574 en 2014, les champs de pavot à opium ayant métastasé de 7600 hectares en 2001 (début de la guerre américano-OTAN) à 224,000 hectares en 2016 .
En 2014, la culture de l'opium en Afghanistan atteignait un niveau record. Graphique Source: United Nations Office on Drugs and Crime’s (UNODC) 

Nombre de décès20.48720.48722.71922.71915.70815.70815.31015.31013.18613.18612.53312.53311.09811.09818.06618.06632.72732.72728.32828.32825.62125.62120062007200820092010201120122013201420152016
05.00010.00015.00020.00025.00030.00035.00040.000
2007

 22.719

2 million de civils tués par les Américains  dans leur "guerre contre le terrorisme"
Le rapport de l'ONU de 101 pages, disponible dans son intégralité (en anglais), qui donne notamment la parole à un ancien secrétaire général adjoint de l’ONU, détermine une "estimation basse" de 1,3 million de civils tués de manière directe ou indirecte depuis le 11-Septembre. Les organisations estiment même que les chiffres réels pourraient "dépasser les 2 millions". Ces chiffres concernent la période 2001-2014. Il faudrait rajouter des dizaines de milliers de civils tués dans la période 2015-2016-2017. Donc les terroristes non étatiques ont tué environ 200.000 personnes de 2006 à 2016. Les terroristes étatiques américains en ont tué DIX FOIS PLUS de civils que TOUS les autres terroristes réunis. Plus de 90% des morts tués par les Américains sont musulmans.

NOTES
[1] USA. Trump déclare l'État d’Urgence contre la corruption. Panique chez les élites mondialistes : Depuis le 11 septembre 2001, le gouvernement des États-Unis a «perdu» 58.000 $ à CHAQUE SECONDE 

Élections = piège à cons. L'exemple américain

VOIR AUSSI :

Hannibal GENSERIC

1 commentaire:

  1. pour mieux sévir le gendarme du monde ne saurait être victime de sa propre loi. son qualificatif d'état voyou est pour mieux impressionner et rester dissuasif par contre l'expression groupes terroristes ne qualifie que les états rebelles

    RépondreSupprimer