dimanche 7 janvier 2018

USA. Trump proclame janvier 2018 Mois National de la Prévention de l'Esclavage et de la Traite des Personnes !

Cette déclaration contre l'Esclavage et la Traite d'Êtres Humains n'est pas nouvelle, mais celle qu'Obama a proclamée en 2017 est assez générale avec des vœux pieux, alors que celle de Donald Trump pour janvier 2018, s'accompagne de mesures concrètes qu'il a déjà mis en action en particulier contre la pédophilie et la corruption [1] !  Il annonce qu'il va encore redoubler d'effort pour ce mois de janvier, avec en arrière plan le démantèlement de la Cabale et ses sacrifices d'enfants que l'on peut pas officiellement décrire car la population n'est pas prête à croire des choses si horribles !  Souhaitons que le Président Donald Trump puisse terminer son travail d'assainissement du marais et des forces de l'Ombre qui sèment le chaos et la misère sur la Planète depuis des siècles !

Le président Donald J. Trump déclare :

Au cours du Mois national de l'esclavage et de la prévention de la traite des êtres humains, nous nous engageons à nouveau à éradiquer le mal de l'esclavage.
La traite des êtres humains est une forme moderne du type d'exploitation le plus ancien et le plus barbare.
Il n' a pas sa place dans notre monde.
Ce mois-ci, nous ne nous contentons pas de réfléchir à cette effroyable réalité.
Nous nous engageons également à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre fin à l'horrible pratique de la traite des personnes qui frappe des victimes innocentes dans le monde entier.
La traite des êtres humains est un crime écœurant, en contradiction avec notre humanité même.
On estime que 25 millions de personnes sont actuellement victimes de la traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle et de travail.
Les trafiquants d'êtres humains s'attaquent à leurs victimes en leur promettant une vie pleine d'espoir et de possibilités, tout en ne leur offrant que l'esclavage.
Au lieu de permettre aux gens d'avoir une vie meilleure, les trafiquants profitent injustement du travail et du labeur de leurs victimes, qu'ils forcent - par la violence et l'intimidation - à travailler dans des bordels et des usines, sur des fermes et des bateaux de pêche, dans des maisons privées et dans d'innombrables industries.

Mon gouvernement continue de travailler pour chasser les ténèbres que les trafiquants d'êtres humains jettent sur notre monde.
En février, j'ai signé un décret visant à démanteler les organisations criminelles transnationales, y compris celles qui perpétuent le crime de traite des personnes.
Mon Équipe spéciale inter-institutions de surveillance et de lutte contre la traite des personnes a renforcé sa collaboration avec d'autres pays, des entreprises, des organisations de la société civile et des survivants de la traite des personnes.
Le ministère de la Santé et des Services sociaux a mis sur pied un nouveau centre national de formation et d'assistance technique pour renforcer la lutte contre la traite des personnes dans le secteur de la santé.
Le Département d'État a versé 25 millions de dollars au Fonds Mondial pour mettre fin à l'esclavage moderne, en raison de la nécessité critique d'une action concertée entre pays pour lutter contre la traite des êtres humains.
Le Département du travail a publié une application mobile innovante et axée sur les entreprises qui soutient les efforts du secteur privé pour éliminer le travail forcé des chaînes d'approvisionnement mondiales.
Et ce mois-ci, je signerai l'article 1536 de la loi, la Loi sur la lutte contre la traite des personnes dans les véhicules commerciaux et l'article 1532, la Loi interdisant la traite des personnes sur nos routes.
Ces projets de loi empêcheront les trafiquants d'utiliser des véhicules utilitaires, amélioreront la coordination de la lutte contre la traite des personnes au sein des organismes fédéraux et des gouvernements des États et des administrations locales, et amélioreront les efforts visant à reconnaître, prévenir et signaler la traite des personnes.
En plus de ces actions gouvernementales, les Américains doivent apprendre à identifier et combattre le mal de l'esclavage.
Cela est particulièrement important pour ceux qui sont le plus susceptibles de rencontrer les auteurs d'esclavage et leurs victimes, notamment les prestataires de soins de santé, les éducateurs, les responsables de l'application de la loi et les professionnels des services sociaux.
Grâce à la Campagne bleue du Département de la sécurité intérieure, tous les Américains peuvent apprendre à reconnaître les signes de la traite des êtres humains et à signaler les cas suspects.
En prenant des mesures pour se familiariser avec les signes révélateurs des trafiquants ou les signaux de leurs victimes, les Américains peuvent sauver des vies innocentes.
Notre nation est et sera toujours un endroit qui valorise et protège la vie et la dignité humaines.
Ce mois-ci, redoublons d'efforts pour faire en sorte que l'esclavage des temps modernes arrive à sa fin tant attendue.
En conséquence, je soussigné, M. Donald J. Trump, Président des États-Unis d'Amérique, en vertu de l'autorité que me confèrent la Constitution et les lois des États-Unis, déclare par la présente que janvier 2018 est le Mois National de la prévention de l'esclavage et de la traite des personnes, qui culminera avec la célébration annuelle de la Journée Nationale de la Liberté, le 1er février 2018.
J'invite les associations, les organismes d'application de la loi, les entreprises privées, les organisations confessionnelles et autres de la société civile, les écoles, les familles et tous les Américains à reconnaître notre rôle vital dans la fin de toutes les formes d'esclavage moderne et à observer ce mois-ci avec des programmes et des activités appropriés visant à mettre fin et à prévenir toutes les formes de traite des personnes.
En Foi de quoi, j'ai apposé ma signature en ce vingt-neuvième jour de décembre 2017, en l'année de notre Seigneur deux mille dix-sept, et en cette 242ème année de l'Indépendance des États-Unis d'Amérique.
Donald J. Trump
Le 29 décembre 2017

Commentaire de Corey Goode sur cette proclamation :

Voilà la "TEMPÊTE MONDIALE" !
L'Alliance mettra fin à la traite des êtres humains et à l'esclavage!
De Grandes Choses se passent en ce moment.
L'épine dorsale de l'industrie mondiale de la traite des êtres humains est brisée par les opérations en cours de l'Alliance qui ont entraîné la mort et l'arrestation de dizaines de milliers d'auteurs dans le monde entier et qui ont sauvé des dizaines d'autres de leurs victimes.
Beaucoup de gens dans les médias en sont conscients.
Un black-out d'information a été ordonné par l'État Profond pour leur faire gagner du temps et aussi par l'Alliance pour la sécurité opérationnelle.
On m'a dit que quelques membres des médias, y compris un présentateur de Fox News, ont été amenés quelque part, et qu'on leur a présenté des éléments de preuve et qu'ils ont ensuite été mis au courant de ce qui se passe.
Si c'est vrai, alors il devrait y avoir quelques articles de fond et des infos sur l'opération visant à faire tomber la traite des êtres humains en 2018.
2018 devrait être une année très intéressante !"
Source : http://stopmensonges.com/

[1]  USA. Trump déclare l'État d’Urgence contre la corruption. Panique chez les élites mondialistes