lundi 31 mars 2014

Israël prépare un attentat nucléaire aux USA en l'attribuant à l'Iran

Israël serait prêt à rééditer le coup des attentats du 11/09 qui ont ouvert la voie à la destruction des nations arabes par des guerres directes (Irak, Syrie, Soudan, Libye, Liban) ou indirectes (Printemps arabe), en renforçant l'axe de la collaboration et de la soumission (USA - Israël - Arabie - Qatar - islamisme ). Voici maintenant que les Occidentaux découvrent qu'Israël les manipule afin de les amener à mener une guerre totale contre l'Iran et la Russie. Voici ce qu'écrivent leurs journaux bien informés.

dimanche 23 mars 2014

Al-Qaida, Arabie, supplétifs de l’OTAN

La mise au jour des liens unissant le Premier ministre, Recep Tayyip Erdoğan, à Al-Qaida bouleverse la politique turque. Non seulement Ankara soutenait très activement le terrorisme en Syrie, mais il le faisait dans le cadre d’une stratégie de l’Otan. Pour Thierry Meyssan, l’affaire montre aussi le caractère factice des groupes armés qui luttent contre l’État et le peuple syriens. C’est la première fois depuis le 11-Septembre qu’un chef de gouvernement de l’Otan est surpris la main dans le sac, en train de travailler personnellement avec Al-Qaida.

Militarisation accrue du Sahel, déstabilisation de l’Algérie



L’Occident, principalement la France, cherche à avoir la mainmise sur les anciennes colonies africaines notamment celles qui sont riches en ressources minières, telle l’Algérie qui, contrairement à certains pays arabes, n’a pas été traversée par le blizzard printanier. Est-ce la bonne gouvernance depuis 1999 ou tout simplement la maturité du peuple Algérien de ne plus revenir aux années de braise ? Le 4e mandat de Bouteflika serait-il une source de divergence pour faire glisser le pays vers une instabilité dont certaines forces occultes préparent les ingrédients ?

vendredi 21 mars 2014

ALGERIE : BARAKAT serait-il un instrument aux mains de l’étranger pour semer le chaos en Algérie ?

Le mouvement BARAKAT n’a rien d’un mouvement citoyen comme le prétendent ses membres fondateurs, encore moins un mouvement national. En fait, l’adhésion à leur mouvement est fermée à tout citoyen indépendant et est strictement réservée à un réseau d’amis restreints, s’autoproclamant direction collégiale nationale du mouvement. De ce fait, leur prétention à se qualifier en tant que mouvement citoyen est sans fondements et ils ne peuvent représenter qu’eux-mêmes. D’autre part, le mouvement s’est manifesté de façon autonome et indépendante de toutes les autres formations militantes et de contestation citoyenne qui ont cours en Algérie.

Témoignage d’un terroriste tunisien revenu de Syrie


Le texte ci-dessous est la retranscription d’une interview qui a eu lieu le 15 Mars à la télévision tunisienne dans une émission appelée « La ba’s ». Le journaliste, Nawfal al-Wartani, nous présente son invité comme un terroriste tunisien revenu du djihad en Syrie et qui a accepté de témoigner de tout ce qu’il a vu et vécu là-bas.
Cette émission a créé une certaine réaction polémique en Tunisie, certains journalistes allant jusqu’à accuser leur confrère d’avoir monté un faux témoignage. Les autorités tunisiennes auraient retrouvé le témoin anonyme et l’auraient arrêté pour mener une enquête.
Vrai ou faux témoin ?

mercredi 12 mars 2014

Comment gagner une guerre sans tirer un coup de feu



Ou voici comment la Russie a piégé les dirigeants
de l’Occident et récupéré la Crimée
sans tirer un seul coup de fusil

Qu’est-ce qu’on enseigne dans les écoles de stratégie militaire ? Installez-vous bien dans votre fauteuil. Je vais vous amener avec moi dans un voyage sur les bancs d’une école de stratégie militaire comme si vous y étiez. Nous allons étudier la crise ukrainienne en nous servant d’un livre de stratégie militaire largement utilisé dans la formation des militaires russes et chinois.

lundi 10 mars 2014

L’axe de la Résistance pour contrer l'impérialisme US

La stratégie états-unienne, imaginée par Zbigniew Brzezinski, de soutenir l’obscurantisme islamiste pour lutter à la fois contre les politiques musulmanes progressistes et contre la Russie a suscité une alliance pour lui résister. Désormais, la Chine, la Russie, l’Iran, la Syrie et le Hezbollah sont contraints de faire bloc pour survivre. En définitive, observe André Chamy, le piège se retourne contre celui qui l’a posé.

samedi 8 mars 2014

Constitution : la Tunisie veut enterrer ses racines berbères



Gêne berbère
Les Berbères en Tunisie

Rapport de Tamazgha, Présenté au Groupe de travail sur

L'Examen périodique universel

Nations Unies

Conseil des droits de l'homme

Première session du Groupe de travail sur l'EPU

Genève, 7 au 18 avril 2008

mercredi 5 mars 2014

« Guerre de Kippour » : une colossale arnaque



La guerre du Kippour, appelée guerre du Ramadan dans le monde arabe ou encore guerre d'Octobre (en arabe حرب تشرين) ou guerre israélo-arabe de 1973 opposa, du 6 octobre au La guerre déboucha sur l'ouverture des négociations de paix qui aboutirent à la normalisation des relations entre Israël et l'Égypte. Pour le monde en général, les principales conséquences de cette guerre furent (1) le choc pétrolier de 1973, quand l'OPEP décida de l'augmentation de 70 % du prix du baril de pétrole, et (2) l’éviction de l’URSS d’Égypte et son remplacement par les États-Unis. 
L’article (israélien) qui suit démontre que les buts de cette « fausse guerre » ont été préparés, à l'avance et en secret, par les USA et Israël et Sadate, le plus grand traître que l’Égypte ait connu avant le super traître Morsi. Un seul but n’a pas été atteint par cette guerre : la destruction de la Syrie, et ceci grâce à l’intelligence et au flair de Hafez al-Assad. Quarante ans plus tard, nous assistons à une nouvelle tentative de destruction de la Syrie, après celles de l’Irak, du Soudan et de Libye. Mais Bachar s'avère être aussi coriace que son père.

Les premiers promoteurs historiques du Génocide




L'article II de la Convention sur la prévention et répression du crime de génocide du 9 décembre 1948 dispose : " Le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel : a) Meurtre de membres du groupe ; b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ; c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ; d) Mesures visant à entraver des naissances au sein du groupe ; e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe. "

Tunisie: le sionisme affiché d'Ennahdha et de Ghannouchi



Après avoir été persécutés et torturés, voila que les membres du célèbre parti islamiste tunisien Ennahdha accèdent au pouvoir suite à la révolution tunisienne de 2011. La plupart disent qu’ils n’y sont parvenus que grâce et uniquement grâce aux urnes et à la volonté du peuple, tandis que d’autres croient dur comme fer que leur accession au pouvoir n’est pas due au hasard mais à leur soumission au pouvoir sioniste international et à ce que certains appellent, la communauté américano-sioniste organisée.

Nous n’allons pas débattre ici de cette question, mais nous allons plutôt exposer quelques relations qu’ont les membres du parti Ennahdha avec des organisations Israël-friendly.

lundi 3 mars 2014

UKRAINE : le dessous des cartes

Les enjeux sont fort sérieux, en Ukraine: après le coup d’État, comme la Crimée et le Donbass ont brandi leur droit à l’autodétermination, voilà que les troupes russes et américaines sont entrées en Ukraine, masquées toutes les deux.